La prospection téléphonique

Le télémarketing est-il encore un canal efficace ?

Pour prendre un rendez-vous, effectuer de la vente directe ou réaliser un sondage, le télémarketing se révèle être un levier indispensable pour bon nombre d’entreprises qui veulent toucher leur cible. Moins cher et plus performant que la prospection physique, le télémarketing permet d’ajuster votre message et d’interagir en temps réel avec votre cible. C’est l’idéal pour adapter votre argumentaire de vente en fonction du profil de votre prospect.

Le service ITL CALL d’ITL

Avec le service ITL CALL, découvrez un catalogue de plus de 100 fichiers qualifiés disponibles à la location. Tous les fichiers que nous mettons à votre disposition sont traités selon un processus strict afin d’augmenter significativement les performances de vos futurs campagnes d’acquisition. Nous procédons donc :

  • à la suppression des doublons.
  • à la suppression des numéros résiliés
  • à la suppression des numéros figurant sur les listes repoussoirs
  • à l’enrichissement des informations si cela est possible, par croisement avec les données de nos partenaires

Bloctel : l’indispensable repoussoir puisqu’il est obligatoire

Depuis le 1er juin 2016, il est obligatoire d’expurger toute liste de numéros de téléphones destinée à la prospection téléphonique avant toute utilisation. C’est la société Opposetel qui a été nommée par le gouvernement pour gérer cette liste suite au vote de la loi Hamon en mars 2014. 

Bloctel est une liste qui regroupe les numéros de téléphone fixes et mobiles des consommateurs qui ne souhaitent plus être démarchés téléphoniquement par les entreprises dont ils ne sont pas clients. Ils peuvent s’inscrire gratuitement sur la liste Bloctel en remplissant un simple formulaire sur le site bloctel.gouv.fr.

L’inscription permet aux consommateurs qui l’auront choisi de ne plus recevoir d’appels téléphonique de démarchage aussi bien pour la prospection faite en interne que pour celle confiée à un call center. Les entreprises sont donc dans l’obligation d’enlever les inscris à la liste de leurs campagnes de prospection sous peine d’une amende pouvant aller jusqu’à 75 000 €. C’est la DGCCRF, direction générale de la répression des fraudes, qui est chargée des contrôles.

D’un point de vue commercial, il est aussi évident qu’il n’est pas rentable pour une entreprise de prospecter téléphoniquement des personnes ayant émis le souhait ne pas être contactées.

Fermer