Les traitements Estocade et charade

Les changements d’adresses et La Poste : le risque majeur de PND (Plis Non distribués) 

Chaque année, en France, ce sont près de 3 millions de personnes qui déménagent, donc près de 10% des foyers qui sont impactés et donc autant d’adresses.

Afin de détecter les adresses concernées par un déménagement, il existe 2 traitements alimentés par les déclarations des déménagements à La Poste :          

  • Le traitement Estocade permet de marquer les adresses des personnes qui ont déclaré un déménagement. Il ne concerne que les déclarations effectuées durant les 7 à 60 derniers mois, donc il y a plus de 6 mois, mais moins de 5 ans.
  • Le traitement Charade va plus loin que son petit-frère Estocade car il traite également les personnes ayant déclaré un déménagement dans les 6 derniers mois, et il peut aussi restituer la nouvelle adresse si la personne l’a autorisé

Concrètement quel est l’impact de ces traitements sur les PND ?

Les deux traitements visent à limiter les Plis Non Distribués (PND), donc des envois plus économiques, écologiques et efficients, avec une rentabilité qui est mécaniquement améliorée.

Pour avoir une idée des taux de chutes lors d’un traitement Estocade, il suffit de prendre une grosse opération de déduplication sur plus de 60 fichiers et de comparer les % de chutes entre ces fichiers : 

  • les fichiers les mieux entretenus auront moins de 0.2 % de chutes d’adresses liées à Estocade
  • dès qu’un fichier dépasse les 1 à 2 %, c’est qu’il y a soit un problème de fraîcheur des adresses, soit un problème de RNVP (Restructuration Normalisation Validation Postale)
  • et si un fichier monte sur plus de 4-5 %, c’est un fichier dont il devient urgent d’entreprendre un travail de nettoyage

A savoir : tous les français ne déclarent pas leur déménagement à La Poste ; ces traitements ne sont donc pas exhaustifs. Nous disons souvent à nos clients que lorsqu’on détecte 500 déménagés dans un fichier, il y en a environ 500 autres qui n’ont pas déclarés leur déménagement, et donc autant de PND auxquels il faut s’attendre.

Ces entreprises qui pensent ne pas avoir besoin de recourir à Estocade/Charade

Toute entreprise ou association qui envoie des plis postaux devrait faire un traitement Estocade au moins une fois par an ou avant chaque envoi massif de plis postaux. Cela limitera le nombre de PND de manière significative. Par ailleurs, on sait que le cout d’acquisition d’un client est toujours assez élevé, voire très élevé, il est donc très important de pouvoir suivre ses clients lorsqu’ils déménagent, et donc le traitement Charade peut être un vecteur non négligeable pour réactiver des clients ayant bougé.

En conclusion, Estocade et Charade permettent de bénéficier de 3 effets cruciaux :

  • limiter le nombre de PND à traiter en retour, donc un travail logistique lourd et qui n’apporte rien à l’entreprise ou l’association
  • éviter le gaspillage en terme d’envois de plis postaux (80 cts en moyenne par pli sur des offres de recrutement, et souvent plus de 1.2€ par envoi sur les offres de fidélisation)
  • améliorer la rentabilité et donc le ROI de chaque opération marketing

Fermer
ITL

Oups, votre navigateur n’est pas à jour et vous pourriez rencontrer des problèmes de navigation sur le site.

Suivez un de ces liens pour y remédier :

Google Chrome Mozilla Firefox Microsoft Edge

Vous pouvez également nous contacter par email : info@itl.fr