Deutsch (DE-CH-AT)French (Fr)English (United Kingdom)

Les commandos israéliens m’ont gâché la soirée…

Mercredi, 07 Juillet 2010 06:37

mais cela aurait pu être pire. Lundi de la semaine dernière je m’apprêtais à suivre avec intérêt « Mots croisés » d’Yves Calvi, sur France 2. La deuxième partie de l’émission, après le débat consacré aux retraites, devait être « Fichiers, Internet : peut-on encore protéger sa vie privée ? » Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat chargée du développement numérique, devait y aborder la question de la protection des données personnelles. Mais l’actualité en a décidé autrement et le débat fut remplacé en dernière minute par une table ronde consacrée au raid israélien sur les navires de Gaza.

Je fus un peu frustré de l’annulation de ce débat. Mais ce changement de programme m’aura fort probablement évité d’assister au spectacle désolant d’intervenants consternés par la tournure que prennent les choses en matière de données personnelles confiées à Google et autres Facebook inc.. Il était évident pour moi, qui exerce dans ce métier des fichiers (de données personnelles) depuis 26 ans, que la finalité première du modèle économique de ces sociétés a toujours été l’exploitation commerciale des données récoltées via le net. Comment peut-on s’en étonner ou s’en offusquer maintenant ?

Cela ne viendrait à l’idée de personne d’afficher son carnet d’adresses, son journal intime, ses états d’âme, ses penchants culinaires ou sexuels sur la porte de son immeuble au su et au vu des voisins de la rue ou du quartier. Mais non, on préfère le faire sur la toile, visible non seulement par ses voisins, mais aussi par la ville, le pays, le monde entier ! Et l’on s’inquiète que les supers G.O. des réseaux sociaux s’en servent à leur profit ?

Peut être aurais-je passé une mauvaise nuit en me disant que tout ceci n’est pas bon pour les utilisateurs historiques de nos bons vieux fichiers d’adresses – oh combien protégés, sécurisés – et, depuis tout ce temps, sans le moindre scandale, grâce à une déontologie respectueuse de la loi nationale. Notre CNIL semble bien impuissante devant la dictature des données tranquillement mais sûrement mise en place du coté de la Silicon Data Valley.

Mais ce n’est probablement que partie remise….Jusqu’aux prochains mots croisés ?

PA.

 


ITL - 13 rue du Canal 67203 OBERSCHAEFFOLSHEIM | TEL: +33(0)3 88 77 48 58 - FAX: +33(0)3 88 77 48 55 | info@itl.fr
Une société d’ITL Groupe, Data Solutions depuis 1984